La petite histoire

Pour comprendre l'origine de cet emblème, il est nécessaire de parler de cette fin d'année 1601. Le duc de Savoie, Charles-Emmanuel Ier a rendu visite aux habitants de La Clusaz pour la première fois. Il en a profité pour élever le village au rang de bourg, a octroyé aux habitants le droit de tenir un marché hebdomadaire, deux foires annuelles au printemps et à l'automne. C'était important car le marché était très lucratif. Tout marchand devait payer des droits pour vendre ses produits sur l'étalage. Les deux foires permettaient de réguler le cheptel de la commune. Les paysans pouvaient ainsi vendre des bêtes avant l'hiver et en acheter avant l'été, période pendant laquelle ils pouvaient en nourrir plus.

A cette occasion, La Clusaz, s'est dotée d'un emblème qui était à l'origine un mouton d'argent en sinople. Traduction : mouton blanc sur fond vert travers d'une diagonale. Dans un blason, le sinople est la couleur verte. Il se présente en gravure par des lignes diagonales.

Pourquoi un mouton ?

Il se trouve que la vocation première de La Clusaz était l'activité pastorale. Dès l'Antiquité, les bergers ont monté leurs troupeaux jusqu'aux vertes prairies de La Clusaz afin de leur faire bénéficier de l'herbe fraiche et de l'air pur de nos montagnes.

Le mouton, c'est aussi le symbole de la douceur et de la croyance. Or, les habitants de La Clusaz avait pour réputation d'être très pieux.